0 Article

Panier(0)

Il n'y a plus d'articles dans votre panier
Total TTC 0,00 €
7 conseils d'experts pour se mettre au trail

7 conseils d'experts pour se mettre au trail

Que vous soyez à la recherche de nouvelles sensations de course à pied avec des dénivelés plus forts ou simplement à la recherche d'une nouvelle façon de courir, le trail est une discipline qui peut vous ouvrir de nouveaux horizons. Voici 7 conseils d'experts en trail pour tirer le meilleur parti de cette discipline.

  1. Planifiez à l'avance

    Effectuez des recherches sur les sentiers que vous allez aborder, préparez votre sac d'hydratation et restez connecté en cas de souci grâce à un smartphone et des applications qui permettent à vos proches de vous suivre en cas de pépin.

  2. Démarrage lent et plat

    Le trail fait travailler les articulations et les muscles d'une manière bien différente de la route ou du tapis de course. Pour votre première séance, commencez sur des chemins peu accidentés, voire relativement plats pendant 15 à 20 minutes. Vous pourrez ensuite augmenter votre temps de course, ainsi que la difficulté du terrain petit à petit. Cela vous évitera bien des petites blessures bénignes, ou plus grave, des tendinites.

  3. Pensez temps plutôt que kilométrage

    Se focaliser sur un indice kilométrique est une erreur fréquemment commise par les traileurs débutants. Les dénivelés, les chemins escarpés, les virages répétitifs sont autant de facteurs qui peuvent faire gonfler le chrono comparé à une course sur route.

  4. Le plein avant de partir

    N'hésitez pas à emporter quelques barres et gels énergétiques avec vous, ainsi qu'à remplir votre sac d'hydratation avec de la boisson énergétique. Cela vous évitera l'hypoglycémie et la déshydratation, surtout si vous sortez aux périodes où les températures sont les plus chaudes. Mieux vaut prévenir que guérir !

  5. Savoir écouter son corps

    Si vous fournissez un effort plus intense que ce que votre corps peut encaisser, vous êtes enclins à tomber ou vous tordre une cheville (qui vous vaudrait plusieurs semaines d'inactivité). Veillez donc à ne pas en faire trop, trop tôt, écoutez votre corps. Si vous sentez vos jambes lourdes mieux vaut arrêter que de finir aux urgences.

  6. Testez des chemins avec des dénivelés

    En empruntant des sentiers vallonnés, vous allez progresser techniquement sur les montées. Votre corps raisonne comme un vélo, lors d'un dénivelé positif, optez pour des petits pas en sollicitant la pointe des pieds pour gagner en punch, vous arriverez en haut de la colline avec assez d'énergie pour profiter pleinement de la descente !

  7. La récupération à l'eau froide

    Post-effort, remplissez votre baignoire ou une bassine avec de l'eau froide et quelques glaçons. Cela entraînera une diminution de l'inflammation et favorisera la bonne contraction musculaire et diminuera la sensation de jambes lourdes le lendemain. Pour activer une récupération optimale, optez pour une boisson de récupération riche en protéines et BCAA, qui aide à régénérer les tissus musculaires.