0 Article

Panier(0)

Il n'y a plus d'articles dans votre panier
Total TTC 0,00 €
Préparer sa première rando avec un enfant

Préparer sa première rando avec un enfant

Lorsque l'on est passionné par la nature et les grands espaces, on a évidemment envie de partager cette passion avec sa famille et plus particulièrement ses enfants. Une randonnée, surtout sur plusieurs jours en autonomie, ne s'improvise pas. Voici quelques conseils pour organiser et profiter au maximum de cette première expérience avec votre enfant.

Ne vous fiez pas à l'âge de votre enfant

Comment savoir si votre enfant est prêt à partir à l'aventure ? L'âge semblerait être l'élément de décision le plus logique. Mais si l'âge est un critère à prendre en compte, il n'est pas un élément déterminant. Tout dépend, en effet, de la maturité de votre enfant, mais également de sa motivation. Ce n'est pas parce qu'un enfant est plus jeune qu'il ne sera pas plus à l'aise pour marcher ou bivouaquer. De la même façon, un enfant d'un âge, que l'on juge raisonnable pour randonner, pourra n'avoir aucun goût pour la marche, la nature ou le confort sommaire. L'idéal est donc de pouvoir organiser des journées de test pendant lesquelles on va mettre l'enfant en situation : marche, repas, etc. Plus que de simplement tester sa réceptivité, ces journées permettent de familiariser l'enfant à s'épanouir en dehors de son confort et de ses habitudes quotidiennes. 

Misez sur la stimulation

Un enfant n'a pas le même potentiel d'attention qu'un adulte et marcher sur de longues distances peut vite devenir rébarbatif, voire ennuyant. Si un adulte va se perdre dans la contemplation des paysages, un enfant aura besoin de stimulations plus pragmatiques. Chasse au trésor, découverte et observation de la faune et de la flore, etc., faites preuve d'inventivité pour intéresser et stimuler votre enfant au cours de la journée ! De même, n'hésitez pas à les impliquer dans l'organisation et les tâches quotidiennes : installation du bivouac, préparation des repas, etc.

Mot d'ordre : organisation !

Une randonnée en autonomie avec des enfants demande également plus d'organisation. La place laissée à l'improvisation est relativement étroite. Lieux de bivouac, repas, etc. Tout doit être prévu à l'avance et organisé. Prévoyez également toujours un plan B. Même si vous avez prévu un tracé précis pour une journée, il sera peut-être nécessaire de s'arrêter plus tôt en raison de la fatigue de l'enfant ou de conditions météo trop difficiles. Si vous partez pour plusieurs jours, il peut également être intéressant de prévoir une solution de repli. En effet, au bout de plusieurs jours, un ras-le-bol ou une grande fatigue physique peut se faire sentir de la part des enfants. Faire passer son circuit à proximité de gîtes permet de pouvoir se rapatrier vers l'un deux dans ce cas de figure. Le gîte servira alors de camp de base pour des excursions plus faciles à la journée.

Pack repas lyophilisés